Return to site

La Méthode de Bioénergie ACMOS

· BIOENERGIE

Depuis plus de 2000 ans, la Chine, l’Inde, la Thaïlande et d’autres cultures utilisent la notion d’énergie pour entretenir la santé. La médecine traditionnelle chinoise considère que notre corps est parcouru de trajets d’énergie appelés les méridiens. Ces méridiens relient les différentes parties de notre corps et établissent des connexions dans notre organisme avec les organes et les viscères. C’est le blocage de ce flux d’énergie qui entraîne l’apparition de maladies. Pour les plus sceptiques qui aiment les preuves scientifiques cet article va vous éclairer.

La médecine quantique (ou médecine énergétique ou médecine vibratoire) considère l'homme dans sa dimension la plus profonde et la plus subtil, mais aussi dans son environnement car, selon les lois de la physique moderne, ces deux dimensions ne sont pas séparables : toute modification de l'une aura une répercussion immédiate sur l'autre.

En mécanique quantique (qui s'attache à la description du comportement de la matière au niveau atomique, de l'infiniment petit) l'univers est vu comme un tout indivisible et dynamique et c'est ce tout qui détermine le comportement de chacune de ses parties et non pas l'inverse comme en mécanique classique. "La mécanique quantique souligne avec éclat l'évidence d'une liaison intime entre l'esprit et la matière" écrit la philosophe Jean Guitton.

La Méthode Acmos permet d'identifier l’origine d’un problème. La médecine "classique" elle se concentre sur les symptômes, qui ne sont que les conséquences, d'une cause bien plus profonde et subtile.

La spécificité de la Méthode ACMOS est de définir avec précision l'origine d'un désordre physique, mental ou psychique, par une technique de résonance relevant de la physique quantique.

En cas d'anomalie, face à une tension ou une agression, l'organisme cherche à rétablir son équilibre, en gérant la circulation de ses circuits, par blocage, par aiguillage, par ralentissement ou par accélération des courants énergétiques. Son action se situe principalement au niveau des points d’acupuncture qui peuvent être comparés aux disjoncteurs ou aux fusibles d'un réseau électrique. Lorsqu'un trouble s'installe, ce sont en effet les zones de moindre résistance que sont les points d'acupuncture d'une part et les régions faibles de l'organisme d'autre part, qui vont céder les unes après les autres comme de véritables fusibles. Il en résulte à chaque niveau, fonction, organe ou région, des alertes énergétiques, puis pathologiques et lésionnelles si l'équilibre global n'est pas restauré rapidement.

S'il est de la plus haute importance de ne pas interférer sur les fusibles que le corps active et désactive intentionnellement pour gérer son équilibre et maintenir la symétrie de ses champs énergétiques, il y a lieu en revanche de rétablir la fonction des fusibles que le corps n’arrive plus à gérer par lui-même. Ceci est l'objectif poursuivi par la méthode ACMOS grâce au rétablissement de l'équilibre énergétique global.

L'équilibre énergétique de l’homme est un élément fondamental dans la recherche et le maintien d'une vie en bonne santé ! Il constitue un facteur déterminant pour notre prospérité et pour que les traitements de toutes natures que nous recevons, puissent agir de manière optimale.

La science et la mesure sont aujourd'hui capables de confirmer avec précision l'apport de la Méthode Acmos à déterminer les causes profondes des désordres et le rétablissement de la dimension énergétique de l'homme !

La Méthode ACMOS ne se substitue pas au diagnostic médical.
La Méthode ACMOS ne modifie en aucun cas les traitement médicaux et la posologie indiquée par les professionnels de la santé.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly